Analyse du marché de la bière en France et ses chiffres clés

  • Création d'un bar
  • L’analyse du marché de la bière en France

    Pour convaincre, il faut un bon business plan. Pour faire un bon business plan, il faut une analyse de marché. Pour faire une bonne analyse, il faut des chiffres ! Après avoir parcouru de nombreux sites spécialisés, voici ceux que j’ai retenu.

    En France, 65% des bières sont vendues en supermarché

    Signe que la bière industrielle est majoritaire, et pour encore longtemps.

    Pour la dégustation, on observe une prédominance des bières artisanales. Cette expansion forme un cercle vertueux : elle permet d’avoir une plus grande diversité en matières de gammes, tant du côté des saveurs que des arômes. Cela permet à la bière française de conquérir un public de plus en plus vaste.

    Cette popularité grandissante pour la bière artisanale en France à travers ces établissements est encore plus étonnante qu’ils étaient 100 fois moins nombreux en 1976 qu’en 1910 dans l’Hexagone. Cela est aussi témoin d’une prise de conscience de l’importance de l’artisanat, de la mise en avant des produits du terroir et de l’écologie. Malgré la grande offre disponible chez les bières industrielles (brune, blonde, ambrée, rousse IPA, ALE, Stouts, fruitées, sans alcool…), elles ne satisfont plus tout le monde, car les consommateurs de bière ont maintenant l’opportunité de développer leur palais et de trouver leurs arômes préférés dans la bière artisanale.

    La France est le 1er pays européen en nombre de brasseries, avec plus de 2300 brasseries.

    Les brasseries françaises représentent plus de 10 000 références de bières différentes. Il en faut des bars pour écouler tant de choix !

    La France est le 8ème pays producteur de bières en Europe. 

    Nous consommons en moyenne 33 litres de bière par an. Et notre marge de progression est colossale puisque nous sommes en termes de consommation par habitant l’avant dernier pays de l’union européenne !

    Pas de doute, les voyants du marché français de la bière sont au vert. Premier chiffre, l’année dernière, les français ont augmenté leur consommation de bière de plus de 4%. Et pour être précis, après s’être effondrée, la consommation reprend depuis maintenant 5 ans.

    Plus d’un quart des français consomment de la bière au moins une fois par semaine, soit près de 18 millions de personnes.

    Contrairement au vin et à l’alcool dans sa globalité, la consommation de bière continue d’augmenter. En effet, la consommation moyenne était de 30 litres par an en 2015 contre 32 en 2019, selon le cabinet Xerfi. Cette augmentation progressive semble se faire au profit des bières françaises artisanales. Cela mène logiquement à l’augmentation de l’offre, avec en moyenne une brasserie ouverte par jour. Il n’y avait en effet que 246 brasseurs en France en 2006, contre 1600 en 2018 : ce nombre a plus que quadruplé en une simple douzaine d’années.

    70% des bières consommées en France sont directement produites en France.

    En 2018, le marché de la bière en France a connu une augmentation de 1,8% dans les cafés et restaurants, 4,2% en volume total et 5% en alimentaire. La consommation totale de ce produit s’est élevée à plus de 23 millions d’hectolitres.

    Avec l’explosion du nombre de brasseries artisanales, ou micro-brasseries, le marché confirme une valorisation déjà remarquée ces dernières années : les Français consomment moins en général mais privilégient les produits nationaux.

    76% de la population française consomme de la bière (avec une répartition de 84% pour les hommes et 68% pour les femmes).

    Autre signe encourageant pour la filière et les bars à bière qui ont besoin de diversité et de bières « made in France » à proposer à leurs clients, 500 nouvelles brasseries ont ouvert leurs portes l’année dernière. Des brasseurs français qui ont généré près de 4 milliards d’euros de chiffre d’affaires pour une part de marché de 5,5% du marché total !

    Quelques chiffres sur les bars à Lille

    Il y avait 412 bars recensés à Lille en 2017.

    Ça peut paraitre une mauvaise nouvelle, signe qu’il y a une grosse concurrence, mais il n’en est rien, car si il y a plus de 400 bars dans la ville, c’est que ça plait !

    Même s’il n’est pas nouveau, le concept de bar à bières est incontestablement devenu l’un des business star du secteur de la restauration. Les bars à bières prospèrent mais cela n’est pas vraiment une surprise : en France, le nombre de petites brasseries explose depuis dix ans. Des artisans passionnés produisent en effet des bières locales et originales pour le plus grand plaisir des consommateurs à la recherche de nouvelles expériences en la matière.

    Enfin, concept qui a plus de chance de fonctionner dans un quartier vivant et jeune (proche des universités) d’une ville d’au moins 100 000 habitants, Lille coche évidemment toutes les cases.


    Sources :